07/01/2008

Voeux 2008

carte année 2008

A toutes et tous, je viens vous souhaiter
une bonne et heureuse année 2008.

Je vous remercie de vos visites durant mon absence et ce fut un plaisir de vous lire à mon retour. Je n'ai pas encore eu le temps de venir vous faire un ptit coucou mais ça ne saurait tarder.

J'espère que vous avez passé de joyeuses fêtes de fin d'année et que cette nouvelle année accomplira tous vos désirs les plus chers et sera pleine de sérénité pour vous et vos proches.

Pour ma part, j'ai passé les fêtes de noël au Sénégal, loin du tumulte des festivités. Le soir de noël, nous étions en pleine brousse sans électricité, ni décorations pour nous rappeler qu'en ces dernières heures de 2007, tous nos proches étaient en train de réveillonner. Mais dans cet endroit presque désert, c'était un apaisement, une atmosphère de sérénité et aussi un moment chaleureux.

IMG_8151

Je vous ai ramené plein de jolies couleurs de ce pays que je vous ferai partager très bientôt.

En attendant, je serai un peu moins présente sur mon blog, car malgré tous ces beaux souvenirs, ce début d'année 2008 est aussi un tournant dans ma vie puisque je reprends un nouveau départ. Ce voyage, si magnifique soit-il, marque le dénouement de notre séparation familiale. Nous avons nos raisons personnelles que je ne souhaite pas dévoiler içi par respect pour nous-mêmes et nos enfants. Sachez juste que nous nous quittons en bons termes et que nous avons vécu des choses merveilleuses qui laisseront des souvenirs indélébiles.

Je marche vers un nouvel horizon. Je suis déjà tombée . Mais je me suis toujours relevée. Prête à affronter un nouveau défi. Vivre des expériences qui me rendront plus forte. Je ne dois pas avoir peur d’avancer. Je dois continuer de rêver et d’y croire. A moi de mettre de nouvelles couleurs. Au prochain paysage que je dessinerai. Malgré ce que je peux vivre. Même si j'ai parfois peur du vide. Je veux entreprendre cette nouvelle vie. Sans avoir peur de l'avenir. Où je sais qu'il y aura d'autres bonheurs. Ce n'est pas parce que le soleil a cessé de briller. Que je dois remplir mon visage de larmes. J'offre un sourire à l'avenir. Après tout, rien n'est jamais fini.Tant qu'on n'a pas rendu son dernier soupir. Je regarde le ciel, il est gris mais peu importe. Derrière les nuages, je sais que le soleil réapparaîtra. Il ne me reste plus qu'à franchir une porte. Pour rejoindre le soleil, un nouvel espoir.

02:23 Écrit par Lyly dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |