23/11/2006

Lê Tao-Quân (Fête des Dieux Lares)

lampionschinoiscompress

 

Enfin au 23 ème jour de la 12 ème lune, on fête à nouveau les Tao-Quân (Dieux Lares), juste avant le retour du Nouvel An, et le cycle recommence. Mais ces Dieux Lares qu'on fête ont aussi leur légende. Leur histoire commença par celle d'un ménage sans enfant, où l'amour s'était refroidi et les disputes devenues si fréquentes que la femme partit un jour pour fonder un autre foyer. Le mari, pris de remords partit à sa recherche; il arriva ainsi un jour au crépuscule devant la nouvelle demeure de son épouse. Epuisé, il s'affaissa sur le seuil, les vêtements en haillons et la face ravagée par les privations multiples. Alors la femme profondément touchée, le cacha dans une meule de foin, en attendant de pouvoir trouver un arrangement pour revenir à son ancien foyer. Entre-temps, le nouveau mari rentra au logis et, en préparant la fumure pour son travail du lendemain, mit accidentellement le feu à la meule. Alertée par les flammes, l'épouse se précipita dans le brasier pour essayer de sauver son ancien conjoint. Le nouvel époux, ne comprenant rien à un tel geste, se jeta dans le feu à son tour pour tenter de sauver sa femme. Et tous les trois moururent carbonisés: c'était la volonté d'un destin implacable, et le peuple les immortalisa sous les espèces d'un trépied de fourneau, en souvenir de leur amour tragique. On les nomma les dieux du foyer. C'est à eux que les Vietnamiens doivent la protection de leur demeure et c'est également ceux qui rendent compte de tout ce qui se passe à l'Empereur de Jade.

Autrefois, on trouvait dans toutes les cuisines vietnamiennes un trépied sur lequel reposait la marmite contenant le riz quotidien : chaque pied symbolisait un des personnages de la légende. Les trois pierres qui soutenaient la marmite du riz dans les foyers étaient toujours accompagnées d’une brique aplatie, rappelant le domestique qui se jeta dans les flammes à la suite de la tragédie.

 

Et voilà, je vous ai conté toutes les fêtes traditionnelles du Vietnam, hormis le nouvel an que je conserve jusqu'au moment venu. Cela fera l'objet d'un grand article. J'espère que cela vous a plu .... En attendant, je vais faire une petite pause afin de me consacrer à mon autre blog de Noël où je me lance dans une grande expédition aux côtés de notre cher Père Noël.
 

footer

 

19:18 Écrit par Lyly dans VIETNAM | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

euh.... effectivement c'est tristounet !! je préfère rester célibataire plutôt que d'aller me jeter dans les flammes ! hihihi !! Bonne journée cacahouette !!

Écrit par : L'elfe | 24/11/2006

Coucou Lily merci d etre passe sur mon blog je vois que l tien s est bien embelli aussi j esperes que tu vas bien merci pour toutes ces infos sur le sdifferentes fetes je te siuhaites un tres bon weekend
bisosu

Écrit par : spanou | 25/11/2006

très douée Bonjour ma belle tu es très douée bien plus que moi pour faire un blog, je ne sais pas si je vais le continuer cela devient difficile pour moi, le moral ne remonte pas et la personne à pat moi peut le faire. Bisous ma Choupie Chana.

Écrit par : chana | 25/11/2006

BONJOUR bonjour yangly....
merci pour ton petit mot sur coeurdenfant
j ai essayer de te transferer mon logo
a l adresse que tu m as donné
et il y avait une erreur...
ré écris moi et je te l as transferai....
oui oui tu peut prendre des photos...
merveilleuse journée a toi

Écrit par : COEURDENFANT | 25/11/2006

ne pas remercier Coucou ma belle tu n'as pas à me remercier, c'est normal entre amies tu ne crois pas. je te souhaite une bonne semaine. Gros bisous Chana.

Écrit par : chana | 27/11/2006

Bonsoir Lily uN petit coucou en passant pour te souhaiter un tres bon dimanche
bisous
spanou

Écrit par : spanou | 10/12/2006

j'espère que tu vas !!!! Coucou ma belle j'espère qe ton dos va un peu mieux et que bientôt tu pourras nous revenir, je te souhaite un bon dimanche et te fais de très gros bisous. Chana.

Écrit par : chana | 10/12/2006

Les commentaires sont fermés.